Navigation | Archive » 2013 » novembre

1 novembre, 2013

HUMEUR NOIRE

 

C’est l’histoire d’un bel arbre appelé « polygone or », jadis fleurissant et vaillant, donnant de belle récoltes tous les ans, mais avec le temps  on le délaissa, le déplaça dans un coin moins chatoyant, peut-être voulait-on l’oublier…puis ce qui devait arriver arriva, il commença à faiblir et dépérir, d’aucuns dont c’était leurs rôles, s’en inquiétèrent et en parlèrent aux autorités, mais rien ne bougea ou ne changea, les pontes ne firent rien pour endiguer la maladie, d’années en années le nombre de fruits baissa et l’argent rentra de moins en moins. Puis un jour cet arbre si rentable dans le passé ne rapporta plus rien du tout, normal dirent certains donneurs d’alerte, « vous l’avez laissé sécher et crever ».

Que se passa t-il alors ? On convoqua un conseil avec des élus et où les dirigeants refirent l’histoire, en éludant leur responsabilité de ce fiasco, ils expliquèrent  que c’était la faute à la conjoncture extérieure et que ces situations étaient fréquentes en ces temps troublés.

Une question d’une importance cruciale se posa cependant, qu’allait devenir les personnes qui s’étaient occupées de l’arbre « polygone-or » depuis des années et qui avaient une grande expérience, maintenant qu’il était stérile ?

Là les choses s’enlaidirent encore plus , les élus qui avaient été jusque là d’accord entre eux sur le fait qu’une catastrophe s’annonçait se divisèrent, certains approuvèrent sans réserves  ce que les dirigeants allaient proposer comme leur solution, d’autres ne comprirent pas un tel manque d’anticipation et de réactions face à cette situation, et surtout des changements que l’on allait imposés aux gens concernés.

Il fut décidé de couper l’arbre « polygone-or » dans les plus brefs délais et d’envoyer les gens qui s’en occupaient dans les champs avoisinants.

Le résumé de cette histoire, une direction qui laisse péricliter un rayon, qui connaissait depuis des années ses difficultés et la chute de son chiffre d’affaire, mais qui n’a rien voulu faire pour inverser cette spirale, des représentants du personnel qui alertaient cette même direction mais ils n’étaient pas entendus, et pour finir l’apothéose funeste de ce rayon qui va être fermé.

 La pilule est d’autant plus dure à avaler que non seulement on assiste à la disparition d’une activité professionnelle dans le magasin, mais que l’avenir salarial de 3 personnes est en jeu, et quoique peuvent affirmer certaines personnes, ces employés là non pas vraiment eu à proprement parler « le choix », des promesses leurs ont été faites, à nous de faire qu’elles soient tenues.

Déjà des nuages sombres s’amoncellent  sur d’autres rayons et secteurs, à qui le tour ?

Par tonton le 1 novembre, 2013 dans Au magasin
Pas encore de commentaires

Réfléchir ensemble |
Bienvenue dans le monde du ... |
SEA POSITIVO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Point de vue d'un simple ci...
| MaYaK se construit
| mémoires