Navigation | Archive » 2011 » février

17 février, 2011

6 Français sur 10 pensent à une possible révolte !

Pour l’HUMANITE-Dimanche, l’institut de sondage Louis Harris a questionné 1.247 personnes entre le 10 et le 11 février 2011. Réponses éloquentes, s’il en est !!!

D’après un sondage Louis Harris Interactive à paraître dans l’Humanité Dimanche d’aujourd’hui, 17 février 2011, près de 6 français sur 10 (58%) souhaitent qu’une révolte éclate. Où ? Ici évidemment. Pas à Tunis ou au Caire, c’est déjà fait. Ni à Alger, Tripoli, Sanaa, Teheran, Barhein, etc …, c’est en cours.

Rassurons tout de suite notre très coûteux (oups, très « cher ») président du 1° cercle, ils ne sont qu’un peu moins d’un sur deux à y croire vraiment. 49%. C’est tout juste un peu moins d’un sur deux, n’est-il pas vrai ? On travaille les chiffres comme on veut. D’ailleurs, 125.000€ pour sonder les quelques invités des G8 et G20 sur leurs conditions de confort ne fait que 10 smicards à ne pas payer (licencier ?). Et c’est beaucoup moins cher que 325.000€ de rachat d’une SCI tunisienne qui retombera en franchise fiscale dans la poche de qui vous savez. Car 125.000€, ça aussi, c’est du chiffre, sauf que celui-ci est directement prélevé par MAM (celle qui a pris un décret-loi interdisant les français à appeler au boycott d’Israël juste avant de partir du ministère de la justice) sur nos impôts. (Vos gueules, les mouettes, le jet passe !)

Parmi ces français qu’ »on ne voit pas dans les manifestations » (3,5 millions au plus fort contre la loi de modification des retraites) :

- 80% se disent de gauche,

- 67% du F.N,

- 59% du MoDem,

- 39% de droite (presque 4 sur 10 quand même).

Et pourquoi ? Que veulent ces petits merd… (oups, citoyens) qui ne reconnaissent pas que Sa Petitesse puisse continuer à faire comme bon lui semble, entouré d’une cour improbable de corrupteurs/corrompus acoquinés avec quelques dictateurs en perte de pouvoir ?

Ce n’est pas très compliqué.

Parmi les sujets qui les révoltent, on trouve en premier, comme par hasard, l’emploi pour 85%. (Je tiens à faire, ici, un aparté pour remercier mes concitoyens qui se préoccupent autant de ce que je n’ai plus depuis quelques années grâce à Sa Petitesse et ses nouvelles « législations sociales ». A 45 ans, j’étais déjà senior (saigné ?) dixit Pôle-Emploi).

Puis viennent, dans le désordre :

- le coût de la santé (qui va payer pour le Médiator à votre avis ? Jacques Servier et sa fondation mise en place par Sa Petitesse elle-même, paye déjà le siège de l’UMP, il ne peut pas tout faire, quand même !),

- les différences sociales (avec près de 2.100.000 millionnaires (0,03% de la population) en Euro, la France est proportionnellement le pays qui en a le plus au monde et, avec 15,2% de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté (environ 850€/mois), elle se maintient dans la moyenne des 27 pays européens. Merci la Roumanie, la Bulgarie, la Pologne, etc, sinon, nous aurions pu être largement au-dessus de cette moyenne) ,

- le pouvoir d’achat (ça me rapelle quelque chose de 2007, pas vous ? Moi, au moins, n’ayant plus de travail, je ne risque pas de me faire entuber avec le gagner plus),

- l’avenir des enfants (Prince Jean avec terre, ceci est moins pour vous que l’EPAD mais plus pour la présidence du conseil du 9.2)

- ET, cerise sur le gateau, les scandales d’état à répétition (dernier en date : Georges Tron fait payer sa belle-soeur avec des contrats aidés par l’état alors qu’elle vit dans une résidence à 1,2 millions d’€ et que son mari est un cadre très haut placé dans une grande entreprise très connue) .

Me voila bien dubitatif !

« Paroles de français » m’a tout-à-fait confirmé dans mon idée que l’émission aurait dû, depuis toujours, s’appeler « Parole de président » (pas le camembert, l’autre !). L’indigence de son discours et sa discourtoisie, ses réponses volontairement à côté de la plaque, ses velléités électoralistes affichées et son impossibilité à s’exprimer correctement dans notre langue, celle de Voltaire, Montesquieu, Hugo et tant d’autres (mes hommages respectueux à Mr François Nourissier qui vient de nous quitter) ne représentent, à mes yeux, que le summum de ce qu’il est en vérité,

Alors ! Une révolte ? Devrions-nous répondre comme le duc de Liancourt à Louis XVI : Non Sire, c’est une révolution !

Le roi est nu ? Et bien vive sa nudité !

Par tonton le 17 février, 2011 dans Chez nous, en France
Pas encore de commentaires

Réfléchir ensemble |
Bienvenue dans le monde du ... |
SEA POSITIVO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Point de vue d'un simple ci...
| MaYaK se construit
| mémoires