Navigation | Dénonciation des accords ?

Dénonciation des accords ?

Alors que les salariés dans la rue clament leur refus d’une réforme des retraites injuste.
Alors que les sénateurs, avec l’autorisation du gouvernement, votent un amendement prévoyant un débat national sur une réforme «systémique» (retraite par points) des régimes de retraite. Rejoignant ainsi les positions de la CFDT annoncées bien avant les votes des assemblées.
On se demande pourquoi ne pas l’avoir fait avant, on aurait évité quelques manifestations !
Voici maintenant que les patrons de la grande distribution boycottent la première réunion de négociation des salaires 2010.

La raison, du moins officielle ?
Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 envisage de changer les règles de calculs des exonérations de charges patronales, coût 400 millions.
Alors qu’on nous annonce 2000 milliards de déficits pour justifier la réforme des retraites, alors que nos actionnaires se versent des dividendes toujours en hausses, que nos dirigeants se versent des rémunérations scandaleuses, nos chefs d’entreprise ne veulent pas qu’on touche à leurs acquis.
Mais quelles justifications à ces exonérations de charge ? Nos patrons ne font-ils pas de gros, très gros bénéfices.

Alors une nouvelle fois qui doit payer… Pour les patrons c’est clair se doit être les salariés…
On murmure dans les couloirs que Carrefour serait favorable à une dénonciation des accords de branche (et ensuite des accords d’entreprise ?) comme ils l’ont déjà fait en Espagne ou en Belgique.
Messieurs, avec ces méthodes, on n’a pas fini d’organiser des manifs c’est nous qui vous le disons !
À suivre…

Par tonton le 25 octobre, 2010 dans Au magasin

Laisser un commentaire

Réfléchir ensemble |
Bienvenue dans le monde du ... |
SEA POSITIVO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Point de vue d'un simple ci...
| MaYaK se construit
| mémoires